jeudi 27 mars 2014

Nicolas Lévesque

Encaisser l’existence
De Nicolas Lévesque
Du 2 au 23 avril 2014
Vernissage le 2 avril à 17h.
 
Encaisser l’existence est une série d’images mises en scène. Dans un institut de jeunes de 12 à 17 ans, je documente le corps dans le lit, le lit dans la pièce, les pièces ayant toute une ossature identique.
 
Le contenu est résolument documentaire, mais il émane dans une organisation assumée de la position du corps, de l’emplacement la caméra et de la présence du photographe. À l’instar d’une démarche où j’endosse la présence du dispositif d’enregistrement, je veux aller plus loin en demandant aux modèles d’agir pour la caméra, dans un lieu choisi. À l’opposé de mon approche instinctive/snapshot, il s’agit d’une relation nouvelle au sujet, où la collaboration est fondamentale pour faire une image construite et parachevée.
 
L’intention est de faire des images dans lesquelles quelque chose a eu lieu, qui doit être observée en profondeur. Des images qui invitent les observateurs à participer à un engagement imaginatif avec la représentation elle-même et avec l’état des choses dans la société en général.
C’est ce qui confronte le spectateur : le besoin de voir au-delà, de reconstruire, de réorienter, de guérir et de continuer à vivre.
 
Encaisser l’existence fait suite à ma participation à l’exposition collective Image (2013), commissariée par Cindy Dumais au Centre Sagamie, sur la représentation du corps pendant le sommeil et l’insomnie. Il fait aussi suite à la série Nemagon (2010), évoquant le sujet des rapports économiques entre le nord et le sud et de ses conséquences sur les corps des êtres humains.

jeudi 13 mars 2014

Vernissage UPLOAD



 Une galerie uploadée et transformée par l'âme de Pierre Tremblay-Thériault.

DAL

Notre kiosque avec Rudy Mae Vézina Dionne lors du 36e anniversaire du département des arts et lettres de l'UQAC.

mardi 4 mars 2014

UPLOAD TON ÂME


Upload ton âme
Pierre Tremblay-Thériault
Du12 au 26 mars 2014
Vernissage 12 mars 17h
 
L’artiste finissant à la maîtrise Pierre Tremblay-Thériault est heureux de vous présenter l’exposition Upload ton âme : un projet traitant des technologies et de leur impact sur l’émergence des avatars dans nos sphères relationnelles. L’artiste vous invite à y découvrir les résultats d’une recherche portant sur le double rôle du témoin au sein d’une œuvre interactive : spectateur et élément dynamique et esthétique de l’œuvre. C’est en utilisant le médium technologique qu’il nous propose une métaphore mixant réalité et virtualité encourageant l’interaction entre les visiteurs. Il est impossible de vivre cette exposition sans s’y intégrer.

La production artistique de Pierre Tremblay-Thériault se situe dans la zone de rencontre des arts et des technologies numériques et informatiques. Son champ d'expertise professionnel inclut les arts visuels, les arts de la scène ainsi que la recherche et le développement de nouvelles approches et solutions logistiques et techniques dans les domaines créatifs et muséaux. Il travaille de façon régulière avec la Chaire de recherche du Canada en dramaturgie sonore au théâtre et y partage ses connaissances sur les technologies interactives et leurs utilités créatives. Ses intérêts artistiques sont centralisés dans les questionnements entourant la position et l'intégration du spectateur au sein d'un travail interactif. Plusieurs invitations à exposer et à performer lui ont été offertes dont une provenant de la Galerie le36 au printemps 2010, une autre des organisateurs de l'exposition Non-Maison 2 durant le off-Manif-d'Art 2010 à Québec ainsi qu'une invitation de la galerie Séquence à participer à une résidence collective dans le cadre de Géographies Variables en 2011. Sa participation à des événements multidisciplinaires est mise de l'avant au travers de productions telle une prestation avec le Centre d'Expérimentation Musicale dans le cadre du Festival international des rythmes du monde en 2010 ainsi que des événements de recherches au sein de la Chaire de recherche du Canada en dramaturgie sonore au théâtre et le festival l'Entre-deux Maniganses.


Ce projet est présenté grâce au soutien de la Galerie l’Œuvre de l’Autre, de l’UQAC et du département des arts et lettres.