lundi 29 février 2016

Julien Éclancher


Julien Éclancher
Point d'écoute impossible
Commissaire Jean-Paul Quéinnec
Du 9 au 23 mars 2016
Vernissage le mercredi 9 mars à 17h. 
 

«Point d'Écoute Impossible, est une installation qui s'attache à explorer la notion d'espace sonore. Elle se propose de sillonner, sous l'inspiration de M. C. Escher, des espaces sonores et d'ainsi construire une géographie particulière. D'un tableau à l'autre, les sons évoquent des lieux que l'espace de l'œuvre transforme, modèle et sculpte en micro-récits. Les promeneurs-auditeurs sont amenés à suivre les anamorphoses sonores qui tracent un paysage audible, morcelé et animé, inspiré de l'univers visuel d'Escher.
Cette œuvre a été l'occasion de proposer une première taxinomie des espaces sonores et des rapports qu'ils entretiennent les uns avec les autres, ainsi que d'ouvrir sur la notion de narrativité floue. Elle est aussi le point départ d'une réflexion plus vaste sur la place du concept d'espace sonore au sein d'une épistémologie de la création qui prenne en compte la nature complexe du son. Les conclusions tirées sur la capacité d'un espace sonore à créer de la tension narrative alimentent aujourd'hui mon approche de la création au théâtre  et orientent grandement les projets à venir Écrire de l'espace avec du son pour révéler son potentiel dramatique et narratif, voilà, d'une façon brève, ce qui anime cette installation ainsi qu'une grande partie de mes préoccupations sonores.»

-Julien Éclancher

Julien Éclancher est diplômé d’un BTS en audiovisuel spécialisé en son (LISA, Angoulême), d’une licence en Cinéma et Arts du Spectacle (Bordeaux III) et d’une maîtrise Recherche-Création en média expérimental (UQÀM) dans laquelle il a développé une approche particulière du concept d’espace sonore et de narrativité audio. Spécialisé dans les problématiques liées à la narrativité sonore, à l’espace et au traitement de la voix amplifiée, il travaille au théâtre avec Denis Marleau et Stéphanie Jasmin (LUMIÈRES, LUMIÈRES, LUMIÈRES  d’Evelyne de la Chenelière à ESPACE GO en 2014 et L’HISTOIRE DU ROI LEAR d’après Shakespeare au TNM en 2012), Florent Siaud (ILLUSIONS d’Ivan Viripaev au Théâtre Prospero en 2015 et 4 :48 Psychose de Sarah Kane au Théâtre La Chapelle en 2016) et, au cinéma avec Philippe Grégoire (Aquarium, 2011; Un seul homme, 2014).

(source https://espacego.com et JP Quéinnec)
 

Aucun commentaire: